Casablanca (1942)

Publié le par Cloé on the moon

Comme j'ai reçu en cadeau le magnifique coffret de la Warner pour leur 85 ans, j'ai pu continuer mon éducation cinématographique en voyant enfin de grands classiques, comme Casablanca.


http://oltreilcancello.files.wordpress.com/2008/12/casablanca.jpgSynopsis : A Casablanca, pendant la Seconde Guerre mondiale, le night-club le plus couru de la ville est tenu par Rick Blaine, un Américain en exil. Mais l'établissement sert également de refuge à ceux qui voudraient se procurer les papiers nécessaires pour quitter le pays. Lorsque Rick voit débarquer un soir le dissident politique Victor Laszlo et son épouse Ilsa, quelle n'est pas sa surprise de retrouver dans ces circonstances le grand amour de sa vie...


Je n'avais pas vu beaucoup de films des années 30-40, et ce que je découvre me démontre que les effets spéciaux délirants et les productions aux budgets exhorbitants ne suffisent pas, et ne sont pas indispensables, pour avoir un film merveilleux. J'avais bien sûr entendu parler de Casablanca, j'avais vu des images de la fin, je savais que Bogart jouait dedans, mais je n'avais aucune idée de ce que j'allais voir. Cette histoire d'amour sublime, sur fond de guerre et de corruption, m'a transportée. Les performances d'acteurs sont juste hallucinantes, cette retenue, ce charisme... On assiste à des scènes émouvantes au possible (Play it once, Sam, for old time's sake, je vous conseille d'écouter la chanson As Time Goes By), il n'y a pas d'artifices, tout est brut, à vif, et ça me donne vraiment envie de découvrir un peu plus le cinéma des années 40...


"Here's looking at you, kid..."

 

 

 


 

Commenter cet article